Les Libéraux Démocrates canadiens?

Selon la CBC, il y aurait eu des discussions pour former une alliance entre les libéraux et le NPD.

Or, de mon grain de sel, je crois véritablement que cela pourrait être bien peu bénéfique pour les deux partis et je ne parle pas d’un quelconque rapprochement entre la fusion entre le Parti PC et l’Alliance Canadienne en 2003 pour former le Parti Conservateur.

Pourquoi?

-Parce que visiblement dans une perspective strictement logique les deux partis ont véritablement un électorat très différent et cela dans une perspective où il existe des libéraux qui détestent beaucoup le NPD et vice-versa. Dans certains milieux, je suis certain que le deuxième choix des électeurs ne serait pas le NPD (pour les électeurs du PLC) ou le PLC (pour les électeurs du NPD).

-D’un point de vue d’une idéologie donnée, le nouveau parti aura une certaine difficulté à trouver une plate-forme constante car il est clairement évident que les deux partis ont des bases différentes qui sont justement peu propices pour une alliance permanente. Le PLC n’a jamais été prêt des syndicats, tout comme le milieu des affaires n’a jamais été très tendre pour le NPD. Si ce parti ne se met pas au centre rapidement pour être moindrement gouvernable, il risque de rester à l’opposition pour très très longtemps.

-D’un point de vue régional, l’ouest Canadien risque d’être peu propice à ce parti (à cause de l’ère Trudeau), car il est évident que le PLC est peu populaire mis à part dans certaines circonscriptions.

-En utilisant la logique du fait que le vote PLC-NPD est divisé dans certaines circonscriptions, je dois dire que mis à part certaines circonscriptions du Pacifique (et au Québec), il y existe peu de circonscriptions où ce vote est très divisé et il est parfois très difficile de véritablement prédire avec certitude le second choix d’un électeur donné.

Par contre, qui seraient les gagnants cette supposée fusion?

-La Nouvelle-Écosse risque d’être propice pour cette fusion.

-Le Parti Conservateur risque d’aller chercher une partie du vote libéral plus à droite, qui serait opposé au NPD.

-Le Parti Vert risquerait d’aller chercher une partie du vote anti-establishment.

Qui seront alors les perdants?

-Le Bloc Québécois, sans doute qui pourrait probablement perdre environ 5 à 10 circonscriptions.

-Dans certaines régions rurales, la fusion PLC/NPD pourrait avoir certaines difficultés particulièrement à cause de certaines politiques. Cependant, il est évident  qu’il ne reste pas beaucoup  de circonscriptions rurales (mis à part dans certaines régions ressources) qui sont soit pour le PLC ou le NPD.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s