Oui à la liberté, non à la noirceur!

La décision juridique annoncée par rapport au domaine de la prostitution dans ma province dont j’habite qu’est l’Ontario m’ intéresse de plusieurs éléments.  En premier lieu, il faut que cet élément a toujours existé en quelque sorte sur cette planète directement ou moins directement en disant que cela est supposément le plus vieux métier du monde.

D’abord, malgré que je ne suis aucunement pour l’utilisation personnelle de cette activité pour des conditions éthiques, je considère évidemment que ceux qui veulent le faire ont des raisons tout à fait légitimes, en particulier du fait que cela soit absolument faire entre deux personnes consentantes et majeures.

Mais l’argument principal est beaucoup plus spécifique que cela, c’est un peu à l’image de ce qui se fait depuis nombre d’années dans plusieurs comtés du Nevada rural de façon tout à fait légale et légitime.

Or, comme la prostitution devient une entreprise légitime, cela permet une meilleure situation autant pour le client que pour la travailleuse, du fait que le client peut se comporter comme un client normal faisant une transaction normale et tout à fait légitime dans un contexte de libre compétition sans avoir aucune pression relative. Aussi, cela revient de dire que dans une logique du travailleur-travailleuse, cela donne en fait un lieu et un stade de travail qui est beaucoup plus sécuritaire que dans une rue mal éclairée. C’est donc cela qui a été avec raison l’argument principal de cette décision judiciaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s