Corruptionville

Honnêtement, et je le répète depuis plusieurs mois, le cynisme envers la classe politique actuelle au Québec est carrément effroyable.               Juste à penser l’affaire Vaillancourt-Ménard qui est relativement étrange, qui me fait dire que fort probablement d’autres membres de la classe politique ont joué à son jeu peu importe leur couleur.

Depuis quelques temps, j’essaie de trouver des exemples historiques qui peuvent entrer dans ce même paradigme. Personnellement, je considère que la performance de l’ADQ est loin d’être une coïncidence lors de l’élection de 2007 surtout sur le point de vue de la géographie électorale qui amène des éléments visible en démontrant en quelque sorte une coalition entre Québec, les régions de la Vallée du St-Laurent (de Rivière-du-Loup à Valleyfield) et la Couronne circulaire de Montréal.

Ironiquement, l‘exemple de l’Italie du début des années 90 me vient en tête en mettant carrément à terre le système politique présent depuis la fin de la Deuxième Guerre Mondiale principalement composé des Démocrates Chrétiens, des Communistes et des Socialistes.

Or, vers 1992-1993, de nombreux scandales ont éclaboussé tous les principaux partis politiques en Italie comme un coup de hache et cela a amené lors de l’élection de 1994 à la création de nouveaux partis politiques. D’accord, je dois dire que malgré que les partis ont changé, les figures politiques ont souvent resté en place de façon relative malgré qu’un nombre fulgurant de gens à l’élection de 1994 étaient de nouveaux députés.  Bien entendu, cela a commencé lors de l’élection de 1992 avec la montée fulgurante d’un parti de centre-droit régionaliste qu’est la Ligue du Nord qui fait curieusement penser à l’ADQ sur certains éléments.

Donc, en somme probablement que l’axe basé sur la question constitutionnelle va finir par s’éroder peu à peu. Peut-être que dans quelques années, le système bipartisan va être basé sur un parti réformiste contre un parti social-démocrate ce qui pourrait amener à une certaine division partisane entre Montréal contre le reste du Québec (avec peut-être les régions ressources dans un autre moule comme en Ontario).

2 réflexions sur “Corruptionville

  1. « le système bipartisan va être basé sur un parti réformiste contre un parti social-démocrate ce qui pourrait amener à une certaine division partisane entre Montréal contre le reste du Québec (avec peut-être les régions ressources dans un autre moule comme en Ontario). »

    Je vote pour une séparation de Montréal du reste du Québec loll.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s