Pour un sénat qui fonctionne

Honnêtement, je dois dire que je trouve que le sénat Canadien est une institution qui fonctionne plus ou moins bien. Or, les débats sont peu diffusés au grand public et l’institution ressemble davantage à une maison de retraite pour personnalités publiques et amis des partis politiques.

En fait, si on croit que l’institution devrait être simplement abolie, j’ai l’impression que le problème réside davantage de son fonctionnement que son rôle qui est franchement intéressant en tant que deuxième législature dans la logique d’un système de poids et contre-poids par rapport à la chambre basse. Or, l’Australie me vient en tête d’un bon exemple.

Sur ce fait, voici mes six idées pour un sénat canadien qui fonctionne:

-Avoir un nombre limité de sièges. Or, disons 68 sièges dans ce cas.

-Avoir un sénat qui est élu avec un système qui favorise les petits partis. Or, dans ce cas le système STV peut convenir comme en Australie.

-Donner plus de place aux comités du sénat.

-Avoir un sénat élu qui va ainsi avoir des membres du cabinet qui sont des sénateurs élus.

-Si possible avoir une rotation des sièges à élire selon une élection.

-Avoir un répartition des sièges qui est fonctionnelle tout en servant de contrepoids à la Chambre des Communes. Cela veut donc dire que l’Île-du-Prince va probablement perdre un siège sur ces quatre sièges.

Un exemple serait:

Terre-Neuve: 4

Î-P-E: 3

Nouvelle-Écosse: 4

Nouveau-Brunswick: 4

Québec: 12

Ontario: 13

Manitoba: 5

Saskatchewan: 5

Alberta: 6

Colombie-Britannique: 6

Yukon: 2

TNO: 2

Nunavut: 2

Publicités

2 réflexions sur “Pour un sénat qui fonctionne

  1. Je crois que cela ressemble beaucoup à la proposition des conservateurs. Avec les élections, fini la permanence et la job à vie des sénateurs et fini les nominations partisanes, on pourrait profiter de chacune des élections provinciales pour élire les sénateurs sur une base provinciale tel que vous en faites mention dans ce texte.

    1. Honnêtement, je l’ai pas mentionné, mais force est d’admettre que les sénateurs pourraient aussi être élus par les assemblées législatives comme en Allemagne ou en Afrique du Sud.

      Par contre, je considère l’élection directe préférable évidemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s