Le méga-cabinet ou comment prendre les gens pour des idiots

On a parlé aujourd’hui que Jean Charest a augmenté son cabinet. Je déplore ce geste.

Malgré tout, en 2002, le gouvernement Landry n’a pas été en manque en ayant eu un cabinet composé de 35 limousines membres.

  • Bernard Landry: premier ministre.
  • Pauline Marois: ministre des Finances, ministre des Sciences, Recherches et Technologies, ministre de l’Industrie et du Commerce.
  • Joseph Facal: président du Conseil du Trésor, ministre d’État à l’Administration et à la Fonction publique.
  • Solange Charest: ministre déléguée à la Recherche, aux Sciences et à la Technologie.
  • Lucie Papineau: ministre déléguée à l’Industrie et au Commerce.
  • Jean-Pierre Charbonneau: ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes.
  • Louise Beaudoin: ministre des Relations internationales et de la Francophonie.
  • Paul Bégin: ministre de la Justice, procureur général.
  • Sylvain Simard: ministre d’État à l’Éducation et à l’Emploi.
  • Diane Lemieux: ministre de la Culture et des Communications.
  • François Legault: ministre d’État à la Santé et aux Services sociaux.
  • David Levine: ministre délégué à la Santé.
  • Roger Bertrand: ministre délégué aux Services sociaux, à la Protection de la Jeunesse et à la Prévention.
  • Linda Goupil: ministre d’État à la Solidarité sociale, à la Famille et l’Enfance, ministre responsable de la Condition féminine et de la Condition des aînés.
  • Nicole Léger: ministre déléguée à la Pauvreté et l’Exclusion.
  • Jocelyne Caron: secrétaire d’État à la Condition féminine.
  • Jean Rochon: ministre d’État aux Ressources humaines et au Travail.
  • Agnès Maltais: ministre déléguée à l’Emploi.
  • Rémy Trudel: ministre d’État à la Population (Affaires autochtones, Relations avec les citoyens, Immigration).
  • André Boulerice: ministre délégué aux Relations avec les citoyens et à l’Immigration.
  • Gilles Baril: ministre d’État aux Ressources naturelles et aux Régions, ministre d’État au Développement du Nord.
  • Rita Dionne-Marsolais: ministre déléguée à l’Énergie.
  • Michel Létourneau: ministre délégué au Développement du Nord.
  • Serge Ménard: ministre des Transports.
  • Jacques Baril: ministre délégué aux Transports et à la Politique maritime.
  • André Boisclair: ministre d’État aux Affaires municipales, à l’Environnement et à l’Eau.
  • Claude Boucher: secrétaire d’État aux Infrastructures municipales.
  • Rosaire Bertrand: ministre délégué à la Capitale nationale.
  • Jean-François Simard: ministre délégué à l’Environnement et à l’Eau.
  • Maxime Arseneau: ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.
  • François Gendron: ministre délégué à la gestion de la Forêt et à la Ruralité.
  • Richard Legendre: ministre de la Jeunesse, des Loisirs, du Tourisme et des Sports.
  • Guy Julien: ministre du Revenu.
  • Jacques Côté: ministre délégué à l’Habitation.
  • Normand Jutras: ministre de la Sécurité publique.
  • Stéphane Bédard: secrétaire d’État au Renouvellement de la fonction publique.

En somme, il est clair que dans ce cas, c’est pas faible de dire que la classe politique est carrément minable. Mais encore, lorsque c’est l’argent des autres, c’est toujours plus facile à dépenser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s