L’opium des intellectuels

Un constat que je fais depuis quelques années est que dans le milieu académique, on vit à coups de clichés qui semblent à la limite une sorte de terrorisme intellectuel. Par exemple, il est évident que sur ce point, il y existe une certaine pensée unique. Cette pensée unique n’est pas associée à une idéologie quelconque, mais bien à un climat qui est celui d’une bulle qui fait que certains milieux sont carrément détachés de la réalité qui sont propices à la création de doubles vérités. En d’autres termes, on reprend des clichés 10 000 fois, alors que la réalité est parfois très divergente de ces mêmes clichés.

Cela se renvoie à la logique suivante, est-ce qu’un pourcentage d’universitaires sont portés à des théories plus dirigistes, auquel ceux-ci peuvent avoir en quelque sorte un certain contrôle, en particulier avec l’état dans une sorte de power trip.  N’est-ce pas cela en quelque sorte l’opium des intellectuels?

Est-ce que cela est donc une raison de la méfiance d’un certain nombre d’universitaires au libéralisme classique, alors qu’ironiquement les universités étaient autrefois un laboratoire d’idées pour donner plus de libertés aux gens en opposition à des sphères (religieuses, étatiques ou autres) qui exerçaient un pouvoir contre les libertés individuelles?

C’est comme de dire la chose suivante, est-ce que les gens des milieux académiques croient que les individus sont trop cons pour prendre leurs propres décisions? C’est peut-être un matière à réflexion après tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s