Le Centre Métonargent

Vous vous souvenez du Centre Métaforia sur la rue Sainte-Catherine dans le centre-ville de Montréal? Honnêtement, en bon touriste, j’y suis allé, il y a environ 10 ans. En d’autres termes, comme le Club Med World quasi-voisin, ce centre fut un flop total.

Or, malgré que cela semble être oublié depuis longtemps dans l’opinion publique, je vous ramène une belle perle. Soit dit, je déplore évidemment le fait que la politique se base uniquement sur le court terme, alors qu’il faut souvent avoir une vue ensemble dans l’espace-temps pour comprendre les acteurs dans la joute politique. Je vous admet cependant que ce texte datant du 17 avril 2002 est quelque peu de nature ironique bien qu’il porte grandement à réflexion.

MÉTAFORIA: UN VOYAGE AU FOND DU GOUFFRE ÉCONOMIQUE

C’est officiel, le centre Métaforia ferme ses portes. Malgré la tentative de relance du complexe de divertissement effectuée par (tiens, tiens) la firme Oxygène 9, l’entreprise est en faillite totale. Encore une fois, Claude Blanchet, président de la SGF (et mari de Pauline Marois) nous démontre qu’il mérite les primes qu’il s’accorde malgré une gestion déficitaire. C’est 12 millions de dollars que nous venons de perdre entièrement dans cet « oasis virtuel ».

Qui a dit qu’on apprends de ses erreurs? Malgré le fait que l’autre « complexe récréotouristique en milieu urbain » (le Club Merde World, financé à 22.7 millions par le fonds de solidarité de la FTQ) soit aussi aux prises avec des difficultés financières, on a pu voir Claude Blanchet la semaine dernière en compagnie de Guy Laliberté (qui a fait mettre des nez de clowns aux gens présents à la conférence de presse, c’est-tu cute) annoncer que la SGF allait engouffrer 25 millions de dollars de fonds publics pour le complexe hôtelier nouveau genre du Cirque du Sommeil. Si Guy Laliberté (ou n’importe quel autre millionnaire) veut un centre de divertissement pour bourgeois, qu’il se le paye et cesse de puiser dans les fonds publics…

Quelle bande de parasites!

Source: http://www.latribuduverbe.com/archives/2002/04/metaforia_un_voyage_au_fond_du.html

Donc, en somme, malgré que le gouvernement actuel au Québec me semble d’une toxicité extrême, est-ce que l’opposition officielle et ces militants ont la moindre idée des couleuvres qu’ils doivent avaler? Or, à voir des trucs comme cela, être militant dans ce parti, la cause devient d’une platitude extrême.

Je commence à croire qu’en fait, aucun parti ne peut vraiment changer les choses à court terme, à part un changement profond de culture politique. Or, dans la vraie vie, est-ce qu’un bon projet d’affaires nécessite automatiquement des subventions d’organismes étatiques et para-étatiques?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s