Le NPD, l’ADQ et Mario Dumont

Honnêtement, la montée du NPD est uniquement à cause d’une chose qui est le manque de choix et la personnalité du chef qui semble bien sympathique. Tout le monde aime Jack, mais honnêtement, je trouve que ces propositions et sa plate-forme politique ressemblent à celle du Père Noel. Prenez par exemple la position un peu étrange de Layton sur la question constitutionnelle auquel même son père Bob a connu avec les Progressistes-Conservateurs au Québec. Mais encore, faut dire que Jack Layton n’a jamais fait un budget gouvernemental de sa carrière politique, et cela même en étant un politicien de carrière. Et encore, il existe une grosse différence entre être un conseiller municipal dans un système non-partisan (du moins en théorie) et être celui qui est imputable à chaque décision prise. Parlez-en à Bob Rae qui a longuement discuté de cet élément très particulier dans son autobiographie.

Mais encore et cela particulièrement au Québec, je doute que beaucoup de gens savent réellement ce que ce parti représente. Ça ressemble à ceux qui mettent un réformiste comme François Legault avec 40% dans les sondages (et cela sans parti officiel) pour ensuite mettre quelques mois plus tard le NPD avec le même score avec seulement deux candidats au Québec (Thomas Mulcair et Françoise Boivin) qui ont une quelconque expérience parlementaire et même avec certains candidats qui font zéro campagne ou presque.

Or, soyons réalistes, ce que le NPD propose commence à peu à ressembler à l’épisode de l’ADQ en 2007 ou du programme des Libéraux-Démocrates en Grande-Bretagne depuis quelques décennies. Or, il est vrai que les gens avaient peut-être une idée plus solide des idées de Mario Dumont que celles de Jack Layton (et j’ai un énorme respect pour Mario Dumont), mais lorsque l’ADQ est arrivée au pouvoir comme opposition officielle, le parti a très mal joué ses cartes et cela avec une équipe qui manquait quelque peu d’expérience.

À l’extrême, ça donne une situation comme l’élection de 1990 en Ontario. Disons que ce gouvernement a probablement été l’un des plus impopulaires de l’histoire de l’Ontario en réussissant à s’aliéner durant le fil de son mandat toutes les clientèles possibles. Malgré tout, je souhaite que le NPD gagne des circonscriptions juste pour assurer une alternance à des circonscriptions acquises depuis plusieurs années à un parti donné. Par exemple, de voir des circonscriptions comme Rosemont-Petite Patrie, Québec et Hochelaga aller à autre chose qu’au Bloc est évidemment une bonne nouvelle, tout comme Gatineau d’ailleurs.

Sur ce, juste pour rire: 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s