Le colisée de la honte

Vous savez quoi, l’histoire du colisée à Québec prouve une chose, la démocratie et le système de  justice en général prennent le bord lorsque c’est le temps d’aller chercher quelques milliers de votes. La ligne de parti aidant, la quasi-totalité des élus se ferment la gueule lorsque c’est le temps de dire qu’un tel  projet mine fortement non seulement les contribuables, mais aussi l’entirété du système de justice. Dans mon enfance, j’ai été un fan des Nordiques, mais autant dire que la notion de vouloir avoir une ethique à géomètrie  variable pour avoir du pain et de jeux me fait ch*er au plus haut point au point que je vais avoir un goût amer lorsque cette équipe va être sur la glace.

Pas pour rien qu’à force de subventionner n’importe quoi qui bouge plus ou moins et à se mettre son nez partout, l’état est même incapable de gérer correctement son système de justice, quitte à faire passer ce même système comme celui d’une république de banane  juste à voir les actualités des derniers jours.

Je dois dire une chose, je suis moi-même farouchement opposé que l’état investisse dans du BS de luxe dans une logique corporatiste tant que celle-ci est pour financer une entreprise donnée peu importe son domaine. Cela inclus bien entendu autant Bombardier pour gagner une élection partielle, le sport professionnel que la culture étatisée.

Donc, en somme, disons une chose, peut-être que les politiciens sont responsables eux-mêmes du cynisme de la population envers la classe politique. Au lieu de simplement se regarder dans le miroir, cette classe politique (autant Libéraux, Péquistes qu’Adéquistes) devrait sonder à prendre sa retraite purement et simplement.

Puis grand bravo à cette bande d’invertébrés qui sont incapables de se lever face à un maire démagogique et incompétent dont je doute clairement de son jugement. Ironiquement, les médias ont été très silencieux face à l’affaire Clotaire Rapaille. Combien encore le séjour de cet hurluberlu a coûté aux contribuables de cette ville?

Sur ce, est-ce que les gens de Québec pourraient être un peu moins émo à l’avenir? Je salue quand même le fait que certains de mes amis et connaissances dans la Vieille Capitale sont capables de faire la part des choses et de dire qu’un tel projet n’a absolument aucun maudit bon sens.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s