Les ti-counes, le républicanisme et la monarchie constitutionnelle

Je dois dire en premier lieu que je suis neutre face à la monarchie comme beaucoup de gens. En fait, en effet, certains états qui sont relativement stables ont une monarchie constitutionnelle, juste à penser à la Suède, au Danemark, à l’Espagne, au Japon, aux Pays-Bas, à la Norvège.

Même que certains cas, comme en Belgique, en Espagne ou en Thailande, le monarque est celui qui unit les forces politiques en servant d’arbitre. Par exemple, en Espagne, l’actuel roi a véritablement servi de figure de proue lorsque la situation n’était pas facile au début de la démocratie libérale espagnole.

Mais encore, malgré que je suis ouvert au concept républicain tel que pratiqué dans d’autres états, je n’aime pas les tactiques de ti-counes utilisés par certains groupes qui veulent avoir leur 10 secondes de gloire en faisant leur petit spectacle. Puis encore, en fait, il y existe certaines républiques qui sont exactement des monarchies, sauf que le titre de roi, s’appelle simplement président tout en étant génétique.

Qu’il y aie un débat république contre monarchie constitutionnelle est une bonne chose si celle-ci se fait avec des arguments valables. Je serais très content de participer à un tel débat en mettant des arguments clairs et cohérents comme cela s’est fait en Australie dans le passé.

Sauf que de voir la logique enfantine de certains nationalistes Québécois me fait rire au plus haut point, surtout lorsque j’ai l’impression que ceux-ci aiment cela jouer eux-mêmes les colonisés lorsque ça arrive à certains organismes ou à certains états. Puis encore, à voir comment certains historiens nationalistes vénérer la Nouvelle-France de l’Ancien Régime, me fait dire qu’il y a un certain double standard.

Une question, cependant, il y aurait-t-il des manifestations anti-monarchie si le Roi de Belgique vient à Montréal? Bien sûr que non!

Sauf qu’une chose, j’aurais plus invité David Cameron au lieu de la famille royale comme visite de chef d’état, bien que je dois admettre que pour certaines personnes, William et Kate sont davantage comme des vedettes de rock qu’autre chose.

Publicités

Une réflexion sur “Les ti-counes, le républicanisme et la monarchie constitutionnelle

  1. Very well-written article! Of course I am in favour of a constitutional monarchy over a republic, but you give a very reasoned argument for both sides. The main difference between a monarchy and a republic in my mind is the unifying quality of the Monarch versus having a President who inevitably comes from one partisan faction or another. I have heard fellow conservatives and libertarians who are republicans tell me it is possible to have an elected Head of State who is non-partisan, but they can never give me an example of one in the world nor can they tell me how a non-partisan President can ever be elected.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s