Les vrais verts

J’ai du respect pour les vrais environmentalistes. Ceux qui considèrent que lorsque tu appartiens ta propre terre, tu as tendance à bien t’en occuper. Par contre, lorsque quelque chose appartient supposément à tout le monde, il finit par appartenir à personne. Tu t’en fiches de bien t’en occuper car peu importe ce qui tu fais la responsabilité va à personne.

Lorsque je vois cependant un environnementaliste vouloir un état très interventionniste tout en voulant prôner du pseudo-développement durable, je me dis que beaucoup d’ex-rouges se sont recyclés au vert. Comment peut-on parler de développement durable puis de programmes étatiques universels en même temps? Pas trop cohérent.

À la limite, certaines mauvaises langues disent simplement que l’environnement est un prétexte pour mieux planifier à leur manière de façon centrale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s