Le vendredi noir

Aujourd’hui c’est le fameux «Black Friday» qui est la principale journée aux États-Unis pour l’achat des cadeaux de Noël avec les soldes qui viennent avec.

Certains ont justement utilisé le symbole de cette journée comme le fait d’une journée sans achats.

Honnêtement, j’ai rien contre ceux qui veulent faire cela d’une façon volontaire, mais je trouve cela quelque peu incohérant que certaines personnalités publiques y participent. Notez que pour moi, consommer à crédit n’est aucunement quelque chose de bénéfique. Vaut mieux consommer selon ses moyens dans ce cas-là.

Allons donc à l’extrême. Une journée c’est pas assez, pourquoi pas une semaine, un mois, un an tant qu’à faire?

Pensez-y deux secondes, vous croyez sérieusement qu’un artiste ou un auteur vit d’amour et d’eau fraîche? Ils ne croient pas que les gens doivent consommer pour justement acheter les produits qu’ils proposent pour leur amener un revenu. Même les artistes qui vivent principalement de subventions doivent en fait réaliser que l’argent qu’ils reçoivent en subventions ne tombe pas du ciel ou ne pousse pas dans les arbres.

Conclusion, soyez très vigilant lorsque que ces faiseurs de leçon font la morale, du fait qu’ils sont parfois les premiers à apprécier le système en cachette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s