La question des circonscriptions «internationales»

Depuis quelques temps, un concept qui refait surface est celle de la légitimité des circonscriptions extra-territoriales.

Or, justement une telle problématique est très différente d’un simple vote aux élections présidentielles ou bien d’un vote par la poste dans la circonscription ou la région d’origine d’un électeur qui habite à l’étranger.

En occurrence, je vois un certain nombre de dilemmes avec une telle politique, surtout avec des circonscriptions délimitées avec un cadre géographique:

-Doit-on réellement dire que ces députés extra-territoriaux n’ont aucun pouvoir et servent uniquement à donner un emploi de demi-député au frais du contribuable français et surtout que les députés «internationaux» vont avoir un ratio d’électeurs-députés qui peut être variable tout en étant beaucoup plus bas qu’en métropole ? Or, à l’opposé des députés «normaux», ces députés n’ont pas à servir d’intermédiaire car le gouvernement Français ne gère directement aucun hôpital, aucune école au Canada et n’a aucun budget à gérer.

Aussi, même qu’à la limite, si les gens résident dans un pays étranger ont une question, qu’ils s’adressent au député de la municipalité ou de la région où qu’ils viennent comme cela est le cas dans beaucoup de démocraties parlementaires.

-Deuxième chose, en quoi ces gens (peu importe si ceux-ci ont la double citoyenneté ou sont des résidents temporaires) se doivent d’avoir un député qui n’a absolument aucune légitimité auprès du pays dont il représente?

Sur ce, je me demande quelle serait la réaction si le congrès Américain mets (disons) dix districts électoraux au Canada comme districts destinés aux résidents Américains au Canada. Je suis certain que beaucoup trouveraient une telle chose étrange. Même qu’aux États-Unis, les districts législatifs qui sont à l’extérieur des 50 états sont représentés sauf qu’ils ne votent pas à la Chambre des représentants.

L’autre notion vient aussi de la question de citoyenneté. Or, cela fait qu’il est parfaitement compréhensible que des territoires d’outre-mer d’un état donné soient représentés dans une assemblée législative. Mais par contre, est-ce que cela est juste d’avoir des gens qui profitent d’un pays étranger qui ont les mêmes droits que les autres citoyens français, mais tout en ayant pas les mêmes responsabilités tant au niveau fiscal, social ou structurel.

Notez bien que j’ai rien contre le fait de vivre à l’étranger, mais faut dire qu’une telle question est très glissante particulièrement du fait qu’il y existe beaucoup de lassitude selon le pays qui fait ce genre de politique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s