La ferme des animaux

Ce qui me rend perplexe dans la logique de la désobéissance civile tel que mentionné par certains dans le boycott étudiant est le fait que celle-ci sert à justifier quelque chose qui n’a rien à voir avec ce concept.

Premièrement, l’élément de vouloir se masquer n’est pas compatible avec cela.

A-t-on vu Gandhi, Henry Thoreau ou Martin Luther King se masquer?

Aussi, il est convenu que cette pratique se fait SEULEMENT lorsque toute autre négociation est possible en déspoir de cause.

Or, est-ce que l’ASSÉ ont voulu réellement négocier de bonne foi avec le gouvernement pour arriver à un compromis concret quitte à mettre autre chose sur table que vouloir l’éducation universitaire qui coûte pas un sou aux étudiants (mis à part les contributions obligatoires aux associations étudiantes, bien entendu)?

Ça me rend triste c’est aussi le côté « court terme » de ce mouvement. Habituellement, tu passes pas 15 ans de ta vie à l’université.

Ces assos se fichent bien ce qui va arriver dans les 50-60 années suivantes auquel tu vas être contribuable et comment tu vas payer pour avoir un rapport qualité/prix très discutable de services.

L’autre aspect qui me rend perplexe est le fait que ce mouvement ressemble à peu de mouvements historiques par ses éléments contradictoires.

Peut-être que le gouvernement est impopulaire, soit, mais il y a eu bien d’autres gouvernements impopulaires dans l’histoire.

À la différence du mouvement des droits civiques aux États-Unis (on veut être des citoyens normaux qui ont les avantages de tout contribuable ou client normal sans interférence de l’état qui nous juge selon le couleur de notre peau) ou de celui de la Révolution américaine (on accepte pas le fait d’être taxé sans réprésentation effective) ce mouvement semble ne pas avoir les pieds sur Terre.

Pourquoi? Parce que justement, lorsque tu termines d’être étudiant et que tu donnes environ la moitié du fruit de ton travail en taxes et en impôts de tout genre, tu réalises comment ces groupes vivent dans un mirage qui peut seulement être possible dans une bulle qui est totalement déconnectée de la réalité.

Puis bon, moi je déroche lorsque je vois un type apporter drapeau de l’URSS comme à certaines manifestations, car je réalise que beaucoup sont trop naifs pour comprendre c’est quoi vivre dans un régime totalitaire.

Comme Jérôme Lussier mentionne dans son dernier article fort imager, doit-on sérieusement considérer qu’il serait moins acceptable pour les camionneurs de bloquer tous les ponts pendant plusieurs semaines à cause du mécontentement sur les taxes sur l’essence.

Drôle que dans certains cas, le pacifisme légendaire de certains prend très rapidement le bord.

Notons que je suis le premier pour dire que la politique la plus logique aurait été d’augmenter progressivement les frais de scolarité avec l’inflation selon les années.

Mais bon, que vont-ils faire lorsque le prochain gouvernement (peu importe le parti) va devoir instaurer un plan d’austérité?

C’est certain que seulement une partie minorité de manifestants sont vraiment violents (et autant dire que certains me donnent froid dans le dos à lire leur fil Twitter), mais autant dire que cette violence fait mal paraître une grosse partie du mouvement surtout du fait que certaines associations font la sourde oreille pour farouchement se dissoccier de TOUTE violence.

Brutalité policière ou pas (et je suis évidemment farouchement contre celle-ci), ça donne pas trop bonne image à certains par ce qu’ils disent dans les médias sociaux.

Au-délà de la logique anti-Charest (je ne suis pas vraiment moi-même un fan du gouvernement actuel, malgré que j’ai entendu la cassette des milliers de fois), je trouve que les paroles et les actes de certains acteurs ressemblent à quelque chose entre la maladie mentale et une incroyable naiveté. Par exemple, certains sur Twitter me font croire qu’ils pensent être assez malins pour écrire n’importe quoi sans bien y réflechir comme des « bullies » étant devant leur écran.

Mais bon, en somme, devrait-on comparer ce mouvement au pseudo-mouvement anti-guerre sous George W. Bush en 2002-2003 qui est maintenant très silencieux malgré que les guerres continuent de plus belle? Est-ce que ce mouvement est amplifié par les médias à cause des circonstances qui font que le gouvernement Charest est impopulaire?

Je doute que cela soit réellement de la politique autrement? À part bien entendu si on parle de la politique du « mob rule » et celle de la « démocratie » basée sur des votes à main lévée à la Animal Farm.

Ce qui est le plus triste, c’est seulement une minorité d’hurluberlus combiné à un leadership incompétant et entêté qui fait passer beaucoup de gens comme des ploucs qui n’ont aucune notion de la réalité de gens qui travaillent (et qui payent la grande majorité de la facture reliée à vos frais de scolarité).

Une journée pluvieuse cet été, lisez Animal Farm (La ferme aux animaux) de George Orwell. Vous allez voir des similarités frappantes entre les assos étudiantes et le leadership de cette ferme aux animaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s