Bof…

À la manière dont les partis politiques se préparent, il va probablement avoir des élections à la fin de la saison estivale au Québec.

Il est clair que malgré que je surveille cela de près, je suis véritablement désabusé par la vie politique de qualité médiocre au Québec.

Peu de figures politiques parlent de la réalité et du fait que les Québécois ont des énormes défis pour l’avenir. C’est toujours la logique du déni malgré qu’un bon nombre de Québécois voient que quelque chose ne tourne pas rond.

Au lieu, la politique Québécoise (comme dans plusieurs autres juridictions occidentales) ressemble à un concours d’achat de clientèles à crédit.
Je déteste être un phophète de malheur, mais autant dire que lorsque plus de la moitié des électeurs travaillent pour l’état ou sont dépendants des fonds étatiques. Cela fait véritablement particulièrement avec la croissance des dépenses de la santé avec une population qui vieillit toujours plus et cela avec moins en moins de gens sur le marché du travail.

Là-dessus autant le PLQ que le PQ ont été responsables et cela considérant que les politiciens ont pu se permettre beaucoup de largesses avec le système partisan particulier au Québec.

Pendant plus de 35 ans, le jeu politique du Québec n’était pas basé sur une vision du rôle de l’état et de priorités pour assurer un cadre fiscal et budgétaire durable, mais bien sur les élections qui étaient des référendums sur la question constitutionnelle.

Il est à noter que justement, beaucoup de gens commencent à voir que cette question à été un voile pour éviter de parler de dossiers qui sont complexes et demandent des sacrifices.

Moi honnêtement, comme plusieurs Québécois, je doute que le fait qu’un siège nommé Québec dans le cirque de l’ONU va changer quoi ça soit pour beaucoup de Québécois.

Je vais être content le jour où les Québécois seront indépendants de leur gouvernement.

C’était simplement un concours d’émotivité, où que l’on essayait de prendre la pensée magique nationaliste autant pour l’équipe du drapeau bleu que l’équipe du drapeau rouge.

Aussi, je suis dans la vingtaine et beaucoup de gens dans ma génération ont l’impression que les sacrifices seront importants.
Un deuxième aspect que je veux parler de la candidature de Jean-François Lisée qui a été parachuté dans une circonscription où il pourra l’emporter en faisant une campagne assez relaxante.

Je dis pas cela souvent, mais j’apprécie aucunement l’attitude de ce type et il va se buter rapidement au fait qu’il va devoir faire des compromis rendu en politique.

Son problème n’est pas seulement avec ces idées politiques (qui sont franchement assez ordinaires), mais bien le fait qu’il utilise des raccourcis alors qu’il devrait connaître mieux.

Il fait aussi preuve d’un grand tribalisme idéologique, en mettant sur un pied d’estrade sa «sociale-démocratie» pompeuse. Les idées importent peu lui car l’important c’est de vendre le status quo.

Il aurait pu bien se présenter pour le PLQ, les défenseurs de son modèle depuis 2003.
En somme, par contre tout peut arriver d’ici le mois de septembre. Qui aurait cru en mars 2011 que le Bloc Québécois aurait été effacé de la carte en passant d’une quarantaine de députés à un caucus de 4 députés.

À voir la réaction de l’avocate du PQ lors du témoignage de Jacques Duchesneau, cela prouve aussi que le PQ est en train de s’entourber dans un fossé qui font que ce parti risque à un moment donné de répondre à des questions sur ses actions dans le passé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s