Jean, John, Giovanni

On voit depuis un certain nombre d’années que certains disent «John James» Charest.

Or, cette attitude démontre cette attitude dont je déteste grandement chez certains nationalistes Québécois.

S’il veut s’appeller de manière commune Jean, JJ, John, Giovanni, Seán, Jan ou Johan c’est son choix.

Aurait-t-on eu la même réaction si sa mère qui serait Irlandaise l’aurait nommé Seán Charest ou si sa mère Polonaise l’aurait nommé Jan Charest en honneur de son grand-père.

Le gouverneur de la Louisiane se fait appeler de manière quasi-formelle «Bobby» Jindal et personne s’en fait.

Jean passe mieux, et puis ça fait quoi? Vous savez qui est Anthony Blair par exemple? Ah oui, l’ex-premier ministre du Parti travalliste britannique mieux connu sous le nom de Tony Blair.

Barack Obama a été connu comme Barry de son prénom pendant quelques années même de manière publique.

Vous connaissez Willard Romney de son vrai nom? Disons que Mitt Romney est plus connu.

De critiquer les politiques et les actions d’un PM est sain et fait partie d’une société libre, mais ça fait enfantin et carrément con d’utiliser ce terme et surtout avec les connotations qu’elles peuvent avoir dans certains millieux.

Car pour ces gens, «John James» est un peu comme dire, il est un «étranger», il est pas comme «nous autres», il est à la solde de je-ne-sais-pas-qui d’«étranger».

Puis le plus ironique c’est de dire que beaucoup d’anglophones dans les Cantons de l’Est ont été les descendents des premiers Européens à arriver dans cette région.

Sherbrooke a même été une ville à majorité anglophone pendant plusieurs années.

Il démontre à la limite le sectarisme et le tribalisme de certains Québécois (qui sont une petite minorité d’individus) qui sont plus politisés tout en démontrant tous les côtés négatifs du nationalisme.

Et je suis souvent très critique de nombre de politiques et actions du gouvernement Charest, mais autant dire que ceux qui utilisent ce terme et la manière qu’ils l’utilisent démontrent comment qu’ils sont pathétiques, enfantins et à la limite, parfois carrément crétins en leur mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s