La sécession dans le réalisme

Notez que chez certains gens qui font partie du mouvement pro-sécession du Québec (et ce terme n’est nullement péjoratif), il y a certains qui aiment cela provoquer un esprit de crise.

Leur but essentiellement est de mousser leur option avec des crises, quitte à jouer l’apparenti-sorcier.

Personnellement, je ne suis pas un partisan autant du nationalisme Canadien que Québécois, mais d’utiliser cette stratégie est proche du suicide. Mais ça ressemble plutôt à mon avis à de la fausse publicité.

Trois raisons pour cela:

1)Le Québec a 8 millions d’habitants. Ce n’est pas une juridiction en tête de liste en terme de richesse par habitant. Ce n’est pas la Suisse de l’Amérique du Nord. Or, lorsque tu es enclavé avec environ 380 millions de gens autour de toi, de faire les fanfarons avec tes voisins est du pur suicide.

2)La sécession du Québec se doit d’être vendue de façon claire et précise par les acteurs en faisant la promotion. Or, pas certain que la sécession du Québec ferait que le Dollar Canadien serait en usage au Québec, tout comme le fait que les programmes sociaux faits avec le gouvernement fédéral seront toujours en place comme ils le sont actuellement.

Fort probablement que dans le meilleur des cas, il y aurait 10 ans de pertubations considérant l’adoption d’une nouvelle monnaie et surtout considérant la cote de crédit du Québec qui serait probablement changée avec la fin du collatéral indirect des autres provinces Canadiennes (en d’autres mots leurs ressources naturelles).

3)Peu importe le populisme que les gens utilisent sur «on envoie du cash à Ottawa», notons que l’indépendance sera probablement le point de salut pour tout gouvernement moindrement interventionniste au Québec.

Disons que peu importe la situation, la dette actuelle et le manque de richesse au Québec fait qu’un socialiste devrait peut-être pas trop se marrer à l’idée d’une quelconque sécession, quitte à ce que un état séparé fasse une politique qui ressemble à un amalgame de celle du New Hampshire, de l’Alberta et de la Grèce actuelle malgré les idéologies partisanes. C’est de poudre aux yeux de croire que nationaliser tout ce qui bouge ou taxer les «riches» (c’est malheureusement vrai que le Québec est pauvre en riches, mais pauvres en riches) à 90% va amener une quelconque prospérité outre que passagère.

Et la grosse différence entre le Québec et la Grèce, le Québec va pas pouvoir demander un «bailout» à l’Allemagne.

Conclusion, quitte à vanter les mérites de la sécession, commencez à arrêter de parler d’une terre promise de fantaisie et ayez le courage de dire qu’un Québec séparé comme état ne serait aucunement un paradis de l’interventionniste étatique mais bien un état qui va être indépendant, certes, mais pas avec des politiques publiques très sexy. Même que je crois que la loi 101 risque de revenir obsolète et l’anglais va être une langue de travail primaire dans un Québec séparé comme état pour des raisons évidentes de commerce international.

Notez aussi que je crois qu’un centralisation abusive des pouvoirs à Québec (et le gouvernement du Québec a une mauvaise feuille de route en matière de décentralisation des pouvoirs pour mettre déménager des employés à Charlesbourg) va amener aussi à des demandes régionales d’autonomie plus marquées. Il va y avoir certaines régions qui vont être des Nouveau-Brunswick alors que d’autres vont jouer le rôle de l’Alberta actuel dans la fédération Canadienne.

Donc, en somme, si vous êtes réalistes, vous pouvez militer pour la sécession si vous le désirez mais si vous êtes social-démocrate, mieux pour vous de militer au NPD fédéral.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s