Le jeu dangereux du PQ

Ceci n’est pas un article sur la Charte mais bien sur les comportements que cette charte a fait sortir. Disons que c’est pas toujours joli.

1)Le premier problème avec cette charte vient de son utilisation comme un wedge issue. Autant la CAQ, QS et même les Libéraux sont en accord de la plupart des articles de cette charte. Mais autant dire que certains articles de cette charte sont rien d’autres qu’un exutoire pour une logique anti-immigration, de la logique primate de mettre des immigrants à leur place au dire de certains.

L’égalité hommes-femmes, l’intégration ou la laïcité sont très secondaires sur cette question, ce qui compte réellement avec cette charte est de diviser la population et de mobiliser et de cimenter sa base. Et aussi de dire que le gouvernement du Canada est étranger à cause qu’il est euh…pas assez autoritaire? Au moins, le PQ va avoir au moins réussi quelque chose d’extraordinaire  soit à avoir réussi bâtir des ponts entre Françoise David et Jason Kenney sur la question de l’intégration des femmes au travail.

2)Le deuxième élément vient du comportement disgracieux du PQ. À part cette charte, le PQ est un gouvernement franchement décevant et incompétent qui est incapable de respecter les articles phares de sa plate-forme électorale avec un cabinet de troisième ordre. Les finances publiques sont dans un piteux état, beaucoup se rendent compte aussi que le PQ a eu des liens très discutables avec certains acteurs corrompus ce qui le rend pas trop différent du PLQ. Ce qui reste au PQ est de jouer un nationalisme pure-laine. Et aussi de faire l’admission que 60-65% de l’électorat au Québec va jamais voter pour nous. Marois a promis tolérance zéro il y a un an? Oui, évidemment si tu fais pas partie de la famille péquiste. Comme toujours, le buffet est ouvert pour les petits zamis du parti qu’on s’appelle André Boisclair ou Serge Ménard.

Les Québécois sont généralement très pragmatiques de nature. Pour la plupart des Québécois leurs priorités sont très terre à terre, le système de santé, les taxes, leur facture d’électricité, l’état des finances publiques. Et ce qui est le plus étonnant c’est que soudainement l’obsession du PQ est de stopper l’Islamisme radical. Depuis quand? Je ne sais pas. Je me souviens que Bernard Drainville a dit en 2007 que les Libéraux étaient comme une vieille voiture rouillée. Or, six ans plus tard, dès que Drainville s’ouvre la bouche, le PQ est retourné à l’ère de la charrette à cheval, à l’ère de la laïcité où il reste un crucifix au parlement et où le député local fait des publicités dans le feuillet paroissial.

3)Le troisième élément vient aussi qu’il y existe un certain manque de maturité dans la politique Québécoise. Il y a une culture de glorification de la tyrannie de la majorité à un point tel où cette obsession se transforme en du racisme. Racisme qui pourrait en fait, stigmatiser les immigrants au point où l’intégration va se faire plus difficilement.

Comment expliquer cela? J’ai l’impression que malheureusement, le fait que le Québec n’a jamais connu de conflits ethniques ou civils dans son histoire récente dit beaucoup sur cette volonté d’avoir un parti de gouvernement qui tente de mettre de l’huile sur le feu.

Cela est considéré comme quelque chose de convenable, alors que le discours du genre PQ est honni dans la quasi-totalité des démocraties occidentales. C’est aussi évident que le gouvernement du PQ ne pense pas grand chose des lois constitutionnelles (même celles du Québec) car il est prêt à charcuter des lois constitutionnelles. Doit-on sérieusement considérer que le PQ considère la Charte Québécoise des droits et libertés comme quelque chose d’étranger alors que celle-ci est restée originale depuis son appui politique unanime depuis 1975?

Ces événements font que beaucoup de gens dans le milieu légal sont en colère envers le PQ. En colère car le système légal au Québec ressemble à celle d’une république de banane. Et évidemment, compte tenu que cette loi ne va pas passer le marteau de la Cour Suprême du Canada, quel genre d’image que cela donne au gouvernement péquiste? L’image d’un gouvernement de pee-wee. Un gouvernement médiocre qui considère les droits et libertés moins importantes que le fait d’avoir une majorité.

Est-ce que c’est vraiment cela le pays du PQ? Je veux rien savoir de ce pays. Donc, pourquoi l’indépendance encore? Pour combattre une femme portant le hijab travaillant comme technicienne de labo dans un hôpital? Pour combattre Dr. Singh, le chirurgien uniquement car il porte un turban? Vraiment. Le PQ est-il rendu-là? Vous comprenez maintenant pourquoi la majorité des anciens chefs du PQ n’aiment plus le PQ d’aujourd’hui?

PS: Aux journalistes Québécois qui critiquent Stephen Harper ou Rob Ford, vous oubliez que ces politiciens ont réussi quelque chose d’extraordinaire pendant leur dernière campagne électorale. Au lieu de considérer ceux qui sont nés à l’étranger comme des extraterrestres, ils ont dit, trouvons des points en commun et faisons ces gens voter pour nous. Beaucoup plus constructif que d’avoir un électorat basé sur la peur et la petitesse d’esprit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s