Cinq questions sans réponses sur la #CEIC de cette semaine

À la suite des événements de hier et d’aujourd’hui, nombre de questions restent sans réponse.

1)Pourquoi est-ce que Mme Marois, dans ce communiqué de presse du 17 novembre 2010 a demandé que la commission ne touche pas les syndicats?

2)Parlant du fameux deal. Comment expliquer que le Fonds de solidarité de la FTQ a fait cette transaction?

3)Pourquoi est-ce que la ministre responsable de la politique industrielle et de la banque de développement du Québec a-t-elle été impliquée dans les écoutes à la CEIC. Savait-t-elle quelque chose? Est-ce que cela peut nuire à la confiance qu’à la population envers cette ministre? Considérant qu’il y avait nombre de rumeurs avec certains agissements de la FTQ, pourquoi avoir nommé quelqu’un de cet organisme à ce porte-feuille?

4)Pourquoi est-ce que la sécurité au PQ a été sous-traitée par un syndicat avec des liens pas trop propre, propre? N’est-ce pas un manque de jugement?

5)Je suis un citoyen et contribuable, le PQ a fait quoi pour amener un gouvernement plus propre? Après ça, ça, ça et ça, autant dire que le PQ va devoir se poser des réelles questions sur sa manière de fonctionner. Le parti au pouvoir change, mais les tactiques ne changent pas.

À part d’entendre des platitudes, du spin et des niaiseries comme le fameux Tolérance zéro de Marois, va-t-on un jour savoir la vérité.

La devise sur les plaques au Québec devrait-t-elle être maintenant Je veux pas m’en souvenir?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s