Désabusement politique

Le PQ va peut-être (ou non) gagner une majorité.

Soyons certains que peu importe le résultat de l’élection, le PQ est rendu un clone du PLQ, un parti essayant de repousser tout à plus tard sauf les choses qui sont électoralement rentables pour le parti.

Le but premier du PQ? Gagner. Gagner pour nommer des gens à des postes de patronage qui font parfois plus que la PM elle-même. Critiquer le gouvernement fédéral, alors que le Québec bouche son budget avec un chèque grandissant de péréquation.

Depuis quelques années, il est clair qu’un énorme problème vient que les élites politiques au pouvoir au Québec ont baissé les bras.

En corruption, il y a aucun signe de ménage. Personne ne sait rien et il est inquêtant que des membres du cabinet actuel du PQ ont fermé les yeux sur des pratiques croches à la FTQ.

Tolérence zéro? Pour une musulmane qui travaille et porte le hijab? Oh que oui! Pour un ministre accusé de négligence. Pas vraiment. Un chum c’est un chum évidemment.

En éducation, on aime baisser les standards. Il est clair qu’il est évidemment curieux qu’un parti qui aime supposément autant la langue française puisse avoir accepté une réforme de l’éducation aussi miteuse et médiocre.

Est-il aussi acceptable qu’un diplôme d’études secondaires devienne un vulgaire permis de travail? Le PQ veut que les étudiants soient nés pour un petit pain.

En économie, à part d’avoir des prédictions fantaisistes sur son budget, le PQ gère l’économie à coup de subventions pour certaines entreprises choisies. Tu habites dans une région qui a choisi de voter du bon bord? Phish Phish, voici une subvention magique pour une usine pour brûler du foin.

En énergie, on brise des promesses électorales. On augmente les tarifs d’électricité pour subventionner un surplus d’électricité produit avec des moulins à vent qui sont eux-mêmes subventionnés. C’est évidemment pas grave car la plèbe va payer.

En santé? Au moins Mme Marois l’a dit honnêtement lors de la dernière élection, le système de santé est une cause perdue.

Est-ce que les élécteurs ont autant la mémoire courte que Daniel Breton? Je commence à me poser la question…

Et Dieu que les cheerleaders péquistes font des pirouettes en ce moment. Vous êtes comme les Libéraux. Vous aimez bien cela vous voir gentil, fin et beau simplement pour endormir les électeurs. La cause veut vraiment tout cela?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s